L'internat A. Harper

Perdu au pied d'une montagne, un nouvel internat vous accueille, mettant en place, une toute nouvelle façon d'enseigner les jeunes élèves. Venez et prenez place.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mar 21 Fév - 16:13



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

En voulant accrocher la banderole sur la devanture du magasin j'étais tombé ou plutôt je m'étais écroulé à terre vu la façon dont j'avais chuté de l'échelle tout ça à cause d'un ado qui n'avais pas prit la peine de s'arrêter ni même d'avoir la délicatesse de s'excuser.

Par chance, il faisait encore jour et Monsieur Adamo mon patron était encore présent et avait ainsi pu prévenir les urgences afin que je me fasse soigner et s'assurer que je n'ai rien de grave.

Les ambulanciers n'avaient pas mit bien longtemps à venir car 5 minutes après ils étaient déjà sur place. Pour le coup ils étaient deux, eux jeunes hommes d'environ mon âge et même si j'ai eu le temps de bien les voir enfin je parle de leur physique aucun n'avait éveillé mon intérêt, non pas qu'ils soient moches ou autres, juste qu'ils n'étaient pas mon style à première vue et puis bon même s'ils sont gentils ça ne changera rien car je ne les reverrais sûrement jamais comme la plus part des gens que je rencontre dans ma vie hormis les clients fidèles du magasin.

Un des deux étaient venus vers moi pour vérifié si j'étais conscient. Il me posait tout un tas de questions aussi bêtes les unes que les autres mais je ne pouvais pas lui en vouloir car il ne faisait que son travail et il devait aussi s'assurer que je sois conscient.

Je répondis à ces questions normalement en faisant bien tout les mouvements qu'il me demandait tout en le regardant genre tout va bien, je suis conscient et je me porte bien donc veuillez me laisser me lever merci.

Je vis l'infirmier aller parler à mon patron pour en savoir plus sur les causes de mon accident après m'avoir mit dans l'ambulance sans que j'ai pu dire quoique ce soit. Je compris bien trot tard qu'ils m'emmenaient avec eux pour me faire passer des examens complémentaires sans me laisser le choix. Je regardais mon patron en lui souhaitant une bonne fin de journée en m'excusant et pris ma sacoche qu'il me tendit avec tout mes papiers et carte vitale à l'intérieur car j'allais en avoir besoin.

Je restais allongé durant tout le trajet sans dire un mot espérant n'avoir rien de grave et pouvoir rapidement rentrer chez moi. Sauf que sur place je fus pris en charge par des infirmières qui me firent passer tout un tas d'examens pour si je n'avais pas eu de lésions suite à ma chute.

Je fis après les examens placé dans une chambre seule ou je le médecin venait juste de passé pour me dire que je pouvais enfin sortir quand soudain quelqu'un vint frapper à ma porte. Quand je vis l'heure, je pensais qu'il s'agissait de mon patron mais en réalité il s'agissait de Liam je ne sais plus quoi, l'ambulancier qui m'avait secouru.

''Bonjour Liam, oui je me souviens de vous.''

Je me demandais ce qu'il pouvait bien faire dans ma chambre. Puis pourquoi me parlait t-il de ma sortie d'ici? Je comptais bien avoir mes réponses.

''Je sais que je peux sortir et je comptais justement partir d'ici pour rentrer chez moi.''

Il proposait de me reconduire chez moi ou de m'appeler un taxi ce qui ne me plu pas du tout car son plan drague ne marchait pas avec moi. Je n'aimais pas du genre à vivre des aventures d'un soir.

''''Dieu merci je peux encore marcher alors ça ira et je vais rentrer seul. Et désolé Liam mais je veux pas te faire de faux espoirs, je ne suis pas du tout intéressé mais alors pas du tout et j'aimerais être seul là tu vois.'''

Je venais d'être dur avec lui mais je voulais juste stopper son plan drague et lui montrer que je n'étais pas intéressé et ne prit même pas la peine de serrer sa main. Je me contentais de m'habiller puis je sortis de ma chambre en vérifiant n'avoir rien oublié.  

♡ ♡ ♡
MACFLY


Dernière édition par Timothy Dorval le Mer 22 Fév - 14:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mer 22 Fév - 11:11



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

La nuit avait était longue. Je ne parle pas d'intervention, juste du temps à passer. Mon coéquipier, Mac était un type super un bon ambulancier et étudiant en médecine,  son seule défauts, la multiplication des conquêtes. Une fille différentes tout les jours, voire plusieurs en même temps parfois. Mais en parlant cinq minutes c'est bon quoi:

" Mais je crois que cette fois c'est la bonne Carter"
" Tu dit ça avec chaque fille que tu sort"
" T'es sûr?"


On était dans le quartier Coubertin pas très loin de chez moi. Mon collègue me faisait rire. Alors que j'allais lui rétorquer un truc en rigolant, on eu un appelle du central, un homme tomber d'une échelle chez un disquaire, coupure à l'arcade sourcilière et un peu sonné, Mac répondit à la radio, étant présent à quelques mètre on fus les premiers sur place, avec le kit se secoure , je m’agenouillais à côté, laissant à Mac le soin de posé un pansement sur l'arcade de l'homme.

Je pris la main du jeune homme dans la mienne et demanda à l'homme à l'origine de l'appel son nom, ce qui me dit illico:

" Timothy vous m'entendez, pouvez vous serez ma main? Je m'appelle Liam Carter, je suis ambulancier, oui parfait, pouvez vous suivre la lumière, quel jour somme nous?"


Je lui fait quelques test, il sera ma main, il suivait des yeux la petite lampe. Et me donna la bonne date, je lui sourit, il y avait plus de peur que de mal. On mis Timothy dans l'ambulance, mon collègue à ses côté et revint vers le patron du patient:

" On l'emmène à l'hôpital, faire des radio et un scanner, je pense qui vont le garer quelques heures en observation, mais rien de grave, bonne journée"


Je m'installais au volant et conduisit le véhicule.Une fois sur place, des infirmière le prirent en charge. Ayant travaille de nuit, et une bonne partit de la journée d'hier, j'étais dès lors de repos jusqu'au lendemain matin. Thimoty Dorval fus notre dernier client de la journée. Je rêvais d'une bonne douche et de mon lit.Mon partenaire me proposait de boire une bonne bière avant de rentrer.ais je lui dit vouloir attendre que Timo sortent de ses examens. j'en profitais pour mettre à jour quelques dossier et discuter un eu avec le personnel soignant.

Après une bonne heure le jeune homme était dans une chambre qu'on m'indiquait. je mis rendait, je vis le médecin sortit de la chambre, tout était bon, il peut sortir mais doit se reposer. J'entrer dans la chambre en frappant:

" Bien vous vous souvenez de moi, Liam carter, je viens de voir le médecin. Je sais qu'il vous à dit que vous pouvez sortir, mais de faire attention, j'ai finis ma journée, je peut vous appeler un taxi, ou même vous ramener si vous voulez?"

Je lui tendit la main en souriant...


♡ ♡ ♡
MACFLY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mer 22 Fév - 14:55



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

En voulant accrocher la banderole sur la devanture du magasin j'étais tombé ou plutôt je m'étais écroulé à terre vu la façon dont j'avais chuté de l'échelle tout ça à cause d'un ado qui n'avais pas prit la peine de s'arrêter ni même d'avoir la délicatesse de s'excuser.

Par chance, il faisait encore jour et Monsieur Adamo mon patron était encore présent et avait ainsi pu prévenir les urgences afin que je me fasse soigner et s'assurer que je n'ai rien de grave.

Les ambulanciers n'avaient pas mit bien longtemps à venir car 5 minutes après ils étaient déjà sur place. Pour le coup ils étaient deux, eux jeunes hommes d'environ mon âge et même si j'ai eu le temps de bien les voir enfin je parle de leur physique aucun n'avait éveillé mon intérêt, non pas qu'ils soient moches ou autres, juste qu'ils n'étaient pas mon style à première vue et puis bon même s'ils sont gentils ça ne changera rien car je ne les reverrais sûrement jamais comme la plus part des gens que je rencontre dans ma vie hormis les clients fidèles du magasin.

Un des deux étaient venus vers moi pour vérifié si j'étais conscient. Il me posait tout un tas de questions aussi bêtes les unes que les autres mais je ne pouvais pas lui en vouloir car il ne faisait que son travail et il devait aussi s'assurer que je sois conscient.

Je répondis à ces questions normalement en faisant bien tout les mouvements qu'il me demandait tout en le regardant genre tout va bien, je suis conscient et je me porte bien donc veuillez me laisser me lever merci.

Je vis l'infirmier aller parler à mon patron pour en savoir plus sur les causes de mon accident après m'avoir mit dans l'ambulance sans que j'ai pu dire quoique ce soit. Je compris bien trot tard qu'ils m'emmenaient avec eux pour me faire passer des examens complémentaires sans me laisser le choix. Je regardais mon patron en lui souhaitant une bonne fin de journée en m'excusant et pris ma sacoche qu'il me tendit avec tout mes papiers et carte vitale à l'intérieur car j'allais en avoir besoin.

Je restais allongé durant tout le trajet sans dire un mot espérant n'avoir rien de grave et pouvoir rapidement rentrer chez moi. Sauf que sur place je fus pris en charge par des infirmières qui me firent passer tout un tas d'examens pour si je n'avais pas eu de lésions suite à ma chute.

Je fis après les examens placé dans une chambre seule ou je le médecin venait juste de passé pour me dire que je pouvais enfin sortir quand soudain quelqu'un vint frapper à ma porte. Quand je vis l'heure, je pensais qu'il s'agissait de mon patron mais en réalité il s'agissait de Liam je ne sais plus quoi, l'ambulancier qui m'avait secouru.

''Bonjour Liam, oui je me souviens de vous.''

Je me demandais ce qu'il pouvait bien faire dans ma chambre. Puis pourquoi me parlait t-il de ma sortie d'ici? Je comptais bien avoir mes réponses.

''Je sais que je peux sortir et je comptais justement partir d'ici pour rentrer chez moi.''

Il proposait de me reconduire chez moi ou de m'appeler un taxi ce qui ne me plu pas du tout car son plan drague ne marchait pas avec moi. Je n'aimais pas du genre à vivre des aventures d'un soir.

''''Dieu merci je peux encore marcher alors ça ira et je vais rentrer seul. Et désolé Liam mais je veux pas te faire de faux espoirs, je ne suis pas du tout intéressé mais alors pas du tout et j'aimerais être seul là tu vois.'''

Je venais d'être dur avec lui mais je voulais juste stopper son plan drague et lui montrer que je n'étais pas intéressé et ne prit même pas la peine de serrer sa main. Je me contentais de m'habiller puis je sortis de ma chambre en vérifiant n'avoir rien oublié.  

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mer 8 Mar - 12:46



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

L'homme n'avait pas comprit, il interprétait mal mes intentions. Cela ne m'avais même pas effleurais l'esprit. Je repliais donc mes doigts, il ne serrerais jamais ma main. Il prit la direction de la sortie. Me mettant bien en face, je lui dit:

" Écoutez,  ce n'était que de la gentillesse. Je ne suis pas désespérait ou en manque à tel point de draguer ou de me jeter sur un patient, vous croyez quoi? Il y a suffisamment de personne dans cet hôpital."


Voilà qui est dit. C'est quoi ces gens personnes qui pensent savoir mieux que vous ce qu'on veut. Je le fixais afin de donner plus de poids à mes mots, histoire qu'il comprenne bien cet fois.

Bon oui je vous l'accorde, il n'est pas laid à regarder, même beau physiquement parlant. Il est bien fait de ce que j'ai vu ou touché. S'il y avait eu une possibilité ou une ouverture, j'aurais bien tenté ma chance, mais là...

Je m'écartais ad=fin qu'il puisse sortir si telle était son choix:

" Je finis dans cinq minutes. Je suis garé au parking devant, place vingt cinq. Une mustang noir, vous ne pouvez pas la loupez ou un taxi alors. Vous décidez quoi?"


Pour le coup je ne lui souriais plus du tout. Aucunement besoin de me montrer aimable avec lui, vus sa précédente réaction. Malgré tout je gardais un petit espoir qu'il accepte que je le raccompagne. Ainsi on pourrait parler, il verrait de cette façon qu'elle genre d'homme je suis. Je ne veux pas non plus que si entre nous ça évolue, qu'il devienne le coup d'un soir, enfin a voir...
MACFLY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mer 8 Mar - 16:32



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Déjà une semaine tout rond que j'avais eu ce petit incident qui m'avait conduit à l'hôpital. Rien de  grave à constater sur ma santé mais j'avais été mit au repos forcé pendant une semaine un peu contre ma volonté mais j'en avais profité pour me reposer. J'avais rendez-vous à l'hôpital pour faire un contrôle et savoir si je pouvais enfin reprendre le travail au magasin.

Depuis que j'étais sorti de l'hôpital je n'avais pas repensé à cet accident et tout ce qui allait avec car j'étais le genre de personne à aller de l'avant et qui ne se laissait pas abattre pour si peu. Il n'y a que le soir en rentrant chez moi ou j'avais repensé à ce Liam et à notre échange un peu chaotique mais sans pour autant rêver de lui ou espérer le revoir à tout prix.

Comme je n'avais trouvé personne pour m'accompagner à l'hôpital, je n'avais pas eu d'autres choix que de prendre un taxi. J'aurais très bien pu m'y rendre à pied mais 2 jours après je m'étais plains de douleur à la jambe gauche et après avoir fait une radio en urgence, le médecin avait remarqué un os cassé et du coup il avait du me mettre la jambe dans le plâtre pour me soigner quelque temps mais par chance je n'avais que pour deux ou trois semaines de plâtre.

En arrivant sur place, j'entrais pour me rendre au secrétariat indiquer ma présence et je me dirigeais près des ascenseurs pour monter à l'étage. En me dirigeant vers celui-ci, je tombais nez à nez avec Liam, l'ambulancier qui m'avait secouru une semaine auparavant. Je fus très surpris de le voir ici mais je décidais de rester courtois pour ne pas perdre trop de temps et me mettre en retard.

''Oh bonjour Liam, comment allez-vous?''

Je venais de prendre gentiment de ces nouvelles non pas par politesse mais parce que j'en avais vraiment envie. J'écoutais également ce qu'il me disait et je ne pus m'empêcher de ricaner tout en lui tendant ma main avec grand plaisir.

''Détrompez-vous Liam, je viens de le faire.'' dis-je en souriant.

Je me mis à repenser à notre première rencontre et notamment à mon comportement qui comme il vient de le dire n'a pas été très élégant voire même odieux. Faut dire qu'en y repense bien, Liam n'avait pas eu mauvais fond, il voulait tout simplement me proposer son aide mais moi j'avais douté de lui car j'avais du mal à faire confiance mais comme c'est moi qui avais été en tort, je me devais de m'excuser. car pour le coup il venait d'être de nouveau serviable en appelant l'ascenseur pour que je puisse y entrer en même temps que lui.

L'ascenseur était arrivé et nous étions rentrés dedans je lui avais indiqué l'étage auquel je me rendais pour mon rendez-vous. Une fois à l'étage, je vis que Liam sortait lui aussi de l'ascenseur, je partis rejoindre le secrétariat indiquer ma présence. Avant de me rendre à la salle d'attente, je fis volte-face en sa direction étant un peu gêné et en me grattant la tête.

''Vous savez Liam, je voudrais m'excuser pour mon comportement de l'autre jour, j'ai eu tort de vous juger ainsi. Sinon encore merci pour le taxi ce qui m'a bien rendu service car comme vous pouvez le voir je porte des béquilles car lors de ma chute je me suis cassé un os de la jambe gauche mais je vous rassure ce n'est rien de grave.''

J'étais en face de lui très mal à l'aise et je rougissais un peu des joues. Si j'avais pu fuir je crois bien que je l'aurais fait avec plaisir mais je voulais savoir s'il acceptait ou non mes excuses. Pour finir et tenter de me racheter je lui dis. :

''Si vous voulez après mon rendez-vous, je veux bien que vous me raccompagniez chez moi avec votre voiture, une mustang noire si je me souviens bien.''

♡ ♡ ♡
MACFLY


Dernière édition par Timothy Dorval le Sam 11 Mar - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Ven 10 Mar - 19:48



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Voilà une semaine que l'histoire avec Timothy Dorval avait eu lieu. Je ne l'avait pas revu et n'avait pas essayais. Je l'avais caser dans la partie personne qui va et qui vient, un de ces nombreux patients qui entre un moment dans ma vie, le temps des soins et qui en ressortent pour toujours.

Ma vie avait continuait, mes heures de service dans les ambulances avec Mac, quelques sortie en boîte avec quelques rencontre rien de bien sérieux, une vie des plus normal. Je savais que Timo devait passer ici pour une visite de contrôle une semaine après. Je n'avais aucunement l'intention de m'attarder pour le revoir, j'avais qu'une envie finir ma paperasse, prendre une bonne douche chaude et filer au lit, seul.

Mais voilà qu'en me retournant je me retrouvai sans le vouloir nez à nez avec cet ancien patient, jeu un petit sourire moqueur:

" Tient mais qui voilà, le disquaire qui croit que tout le monde veut lui sauter dessus, salut,e vous tend pas la main, je sais que vous ne serez jamais les mains. Cette fois je doit vous laisser, j'ai des patients plus agréable à voir"

Sur ce je prit a direction de l'ascenseur, j'appuyais sur le bouton en attendant patiemment que ce dernier arrive...


♡ ♡ ♡
MACFLY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Dim 12 Mar - 14:17



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Déjà une semaine tout rond que j'avais eu ce petit incident qui m'avait conduit à l'hôpital. Rien de  grave à constater sur ma santé mais j'avais été mit au repos forcé pendant une semaine un peu contre ma volonté mais j'en avais profité pour me reposer. J'avais rendez-vous à l'hôpital pour faire un contrôle et savoir si je pouvais enfin reprendre le travail au magasin.

Depuis que j'étais sorti de l'hôpital je n'avais pas repensé à cet accident et tout ce qui allait avec car j'étais le genre de personne à aller de l'avant et qui ne se laissait pas abattre pour si peu. Il n'y a que le soir en rentrant chez moi ou j'avais repensé à ce Liam et à notre échange un peu chaotique mais sans pour autant rêver de lui ou espérer le revoir à tout prix.

Comme je n'avais trouvé personne pour m'accompagner à l'hôpital, je n'avais pas eu d'autres choix que de prendre un taxi. J'aurais très bien pu m'y rendre à pied mais 2 jours après je m'étais plains de douleur à la jambe gauche et après avoir fait une radio en urgence, le médecin avait remarqué un os cassé et du coup il avait du me mettre la jambe dans le plâtre pour me soigner quelque temps mais par chance je n'avais que pour deux ou trois semaines de plâtre.

En arrivant sur place, j'entrais pour me rendre au secrétariat indiquer ma présence et je me dirigeais près des ascenseurs pour monter à l'étage. En me dirigeant vers celui-ci, je tombais nez à nez avec Liam, l'ambulancier qui m'avait secouru une semaine auparavant. Je fus très surpris de le voir ici mais je décidais de rester courtois pour ne pas perdre trop de temps et me mettre en retard.

''Oh bonjour Liam, comment allez-vous?''

Je venais de prendre gentiment de ces nouvelles non pas par politesse mais parce que j'en avais vraiment envie. J'écoutais également ce qu'il me disait et je ne pus m'empêcher de ricaner tout en lui tendant ma main avec grand plaisir.

''Détrompez-vous Liam, je viens de le faire.'' dis-je en souriant.

Je me mis à repenser à notre première rencontre et notamment à mon comportement qui comme il vient de le dire n'a pas été très élégant voire même odieux. Faut dire qu'en y repense bien, Liam n'avait pas eu mauvais fond, il voulait tout simplement me proposer son aide mais moi j'avais douté de lui car j'avais du mal à faire confiance mais comme c'est moi qui avais été en tort, je me devais de m'excuser. car pour le coup il venait d'être de nouveau serviable en appelant l'ascenseur pour que je puisse y entrer en même temps que lui.

L'ascenseur était arrivé et nous étions rentrés dedans je lui avais indiqué l'étage auquel je me rendais pour mon rendez-vous. Une fois à l'étage, je vis que Liam sortait lui aussi de l'ascenseur, je partis rejoindre le secrétariat indiquer ma présence. Avant de me rendre à la salle d'attente, je fis volte-face en sa direction étant un peu gêné et en me grattant la tête.

''Vous savez Liam, je voudrais m'excuser pour mon comportement de l'autre jour, j'ai eu tort de vous juger ainsi. Sinon encore merci pour le taxi ce qui m'a bien rendu service car comme vous pouvez le voir je porte des béquilles car lors de ma chute je me suis cassé un os de la jambe gauche mais je vous rassure ce n'est rien de grave.''

J'étais en face de lui très mal à l'aise et je rougissais un peu des joues. Si j'avais pu fuir je crois bien que je l'aurais fait avec plaisir mais je voulais savoir s'il acceptait ou non mes excuses. Pour finir et tenter de me racheter je lui dis. :

''Si vous voulez après mon rendez-vous, je veux bien que vous me raccompagniez chez moi avec votre voiture, une mustang noire si je me souviens bien.''

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Jeu 16 Mar - 15:46



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Je devais lui dire, voilà e que me disais mon cerveau, même si il venait de s'excuser, son attitude de la dernière fois fut franchement limite insultant, super désagréable et d'une impolitesse rare. Que lui prenait il maintenant, a mon tour de lui faire comprendre que je ne suis pas à son service:

" Très bonne mémoire, mais dit que je vais vous ramener? Je crois pas vous l'avoir proposé aujourd'hui?"

Je le fixais, si il à bien eu chose qu'il faut qu'il comprenne, c'est que tout n'est jamais vraiment acquis dans la vie. J'avais les bras croisée, un petit sourire au coin des lèvres. Le fixant ne baissant jamais les yeux face à ce genre d'individu:



" Donc vous croyez quoi? Un taxi vous convenez je crois"

Je prenais de gros risques, mais peu importe après tout, c'est lui qui avait était odieux, pas moi. Je soupirais et lui dit:

" Allez à votre rendez vous. J'ai encore des choses a faire, une fois fait attendez moi ici, c'est bon je vous ramène, j'ai pas envie que vous vous perdiez dans le parking, avec votre jambe"


Je lui souris et le laissait à son rendez-vous, je tournant les talons en souriant, je repasserais dans une demi-heure pour le ramener chez lui.


♡ ♡ ♡
MACFLY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Ven 17 Mar - 17:20

Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Je venais de m'excuser avec délicatesse pour mon mauvais comportement de l'autre fois en espérant vraiment qu'il accepte de me pardonner mais cela n'était pas gagné. Comme je l'avais pensé il m'en voulait car il m'avait trouvé dur voire trop dur et même insultant à son égard au vu de sa réaction.

''Je le sais bien mais je voulais faire un pas de réconciliation envers vous car je me suis rendu compte de mon erreur l'autre soir.''

Il avait pas l'air d'avoir envie de me pardonner. Et à sa manière de me fixer droit dans les yeux sans baisser le regard prouver sa détermination à ne pas me pardonner si facilement mes paroles de l'autre jour.

''Oui je sais vous avez raison, mais cette fois-ci je veux bien de votre aide.''

Qu'il veuille ou non me venir en aide tant pis, je lui avait quand mêle fait la demande sans pour autant insister ou me mettre à genoux car je ne suis pas ce genre de personnes. Puis si jamais il refusait ben tant pis pour moi je me prendrais un taxi pour rentrer chez moi.

Et apparemment il ne semblait pas vouloir c ar il semblait vouloir me faire payer mon comportement odieux et que même si je le comprenais il ne fallait pas non plus qu'il en fasse trop non plus.

''Oh merci beaucoup Liam. C'est gentil à vous de ramener un pauvre homme grossier qui ne peux pas marcher correctement.''

Je me sortis de l'ascenseur pour me rendre au secrétariat annoncé mon arrivée tout en lui souriant.

''Je serais là après mon rendez-vous.''

J'annonçais mon arrivée et je fus conduit au docteur qui m'attendait déjà. Il me reçu gentiment et je lui donnait ma radio et m'examinait, Il me dit que ma jambe allait avoir besoin de plus de repos et que je devais pas forcer car celle-ci était encore fragile. Cette nouvelle me mit un coup au moral car à cause de cet accident il était possible que je ne puisse pas me rendre à Paris le 22 avril.

Je remerciais le docteur et sortit régler la note avant de me diriger là ou Liam m'avait donné rendez-vous. Je l'attendais patiemment en ayant le moral à zéro. Liam ne fus pas à long à me rejoindre. Je me contentais de lui sourire faussement n'ayant pas le cœur à ça.

''Allons-y Liam, je suis prêt mais prenez votre temps je ne suis pas pressé.''

Je le suivis dans le parking jusque à sa voiture ou je m'installais confortablement. Pendant le trajet, je ne fus pas très bavard, je me contentais de lui indiquer le chemin.

''Désolé de ne pas être très bavard mais j'ai eu une mauvaise nouvelle par le docteur et je vais devoir encore me reposer à cause de jambe et du coup je risque de ne pas pouvoir me rendre à Paris dans un mois et j'attendais ce moment depuis des années.''

En arrivant devant chez moi il se garait devant mon garage et je me décidais à l'inviter à venir boire un verre à la maison pour le remercier.

''Liam merci de m'avoir raccompagner chez moi. Puis-je vous offrir un verre pour vous remercier?''

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mar 21 Mar - 23:13



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Une fois avoir fait ce que j'avais eu à faire, ce qui m'avait pris plus d'une heure,je revins aux ascenseurs, ou Timothy Dorval m'attendait. Ce type est un véritable mystère d'une complexité incroyable. En premier lieu il m'agresse, se montre des lus horrible et exécrable, et la c'est tout le contraire. Cet homme est tout en contradiction. Mais pas grave. Je portais toujours ma tenue d'ambulancier, je rentrée chaque jour avec, comme un policier en uniforme:

" Ca va aller avec votre jambe? Suivez moi"

On entrais dans l'ascenseur. Du coin de l’œil je l'observais. Si il n'avais pas était un patient avec une jambe plâtré, je crois que je l'aurais bien embrassé au risque de me faire jeté, mais là je garde mes distances, j'avoue que je me posais des questions sur son orientation sexuel, malgré l'altercation dans sa chambre, j'avais cru comprendre, que les hommes ne sont pas pour lui déplaire.

Suivant les indication du patient, je le ramenais chez lui. Il me proposais de venir prendre un verre chez lui. Je fus surpris,puis ayant hésité quelques secondes, je finis par arrêter le moteur et lui emboîter le pas. Je le suivis dans sa maison. C'était plus grand que chez moi et décoré de façon bien différente. Mais pas sans goût. En avançant je regardais les tableau et autres objet personnelle qui s'offrait à ma vue essayant d'en apprendre plus sur lui de le cerner:

" Donc c'est ici votre repaire? C'est bien d'avoir un chez soi"

Je ne bougeais que peu. Je l'avertit que je ne voulais pas d'alcool. j'ai eu le droit à un soda.Je devais encore prendre le volant pour rentrer chez moi. Je me sentais un peu mal à l'aise chez lui. Son invitation était elle vraiment pour e remercier alors que je n'avais que mon job, ou avait il une idée derrière la tête?Je brisais le silence après une gorgée:

" Donc vus vivez seul, ou du moins pas avec une femme. Le déco est très... masculine, pas de touche féminine. Hahaha. Quand vous m'avez dit l'autre jour dans votre chambre, que je n'étais pas votre style, ça voulais dire quoi!, Je ne suis pas votre style de mec, ou que vous êtes pas intéressez par les garçons, c'est pas la même chose. Après le physique ne fait pas tout"


Voilà qui est dit. Je ne lui livrais aucun indice sur mon attirance pour lui, mais je comptais bien savoir ce qu'il avait derrière la tête. Je levais et bu encore une gorgée mon regard plantait dans le siens...


♡ ♡ ♡
MACFLY
6

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Ven 24 Mar - 0:50

Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Une fois mon rendez-vous terminé j'avais rejoint Liam là ou on s'étaient dit et il avait finalement fini par me rejoindre avec un peu de retard. Je me posais la question du pourquoi de ce changement de comportement avec lui alors qu'il ne m'attirait pas non pas qu'il soit moche mais comment savoir son orientation sexuelle.

''Oui ça ira je me suis habitué à ces béquilles de malheurs bien malgré moi.''

Nous avions prit l'ascenseur pour se rendre à sa voiture afin qu'il puisse me ramener chez moi. Dans l'ascenseur nous n'avons pas échangé car je m'étais contenté de baisser les yeux étant un peu mal à l'aise. J'avais préféré ne rien dire pour ne pas aggravé la situation encore plus.

Mais une fois dans la voiture confortablement installé je lui parlais pour lui indiquer ou j'habitais. Nous n'avons pas parlé plus que ça mais je l'avais quand même invité chez moi à boire un verre.

Une fois devant chez moi je sortis de sa voiture et l'invitait à me suivre pour entrer chez moi. J'habitais au dernier étage d'un grand immeuble dans un duplex que j'avais acheté avec mes économies personnelles. Ce qui était bien, c'est que je disposais de mon propre garage et d'une entrée privée pour me rendre à mon domicile.

En arrivant devant la porte d'entrée j'ouvris la porte et le fit entrer avant de me rendre dans le salon pour y poser mes affaires et ôter ma veste.

''Liam comme vous l'avez compris c'est chez moi alors mettez vous à l'aise et faites comme chez-vous. C'est mon propre duplex que j'ai décoré et j'y ai fait tout les travaux nécessaires pour y vivre.''

Je l'avais abandonné quelques instants pour me rendre en cuisine et nous prendre deux sodas car il ne voulait pas d'alcool sachant qu'après il devait reprendre le volant, je l'aurais bien invité à dormir chez moi mais pas sur qu'il accepte puis ne le connaissant que trop peu je n'allais pas osé lui demandé car cela n'était pas approprié.

''En effet, je vis seul enfin avec mon chien prénommé Jesse qui doit sûrement dormir en haut dans sa niche.''

Oui je vivais seul à presque 30 ans et alors. Je ne m'en plaignait pas et ma situation actuelle me plaisait non pas que j'aimais le célibat, juste que je n'avais pas encore trouvé la bonne personne et qu'en ce moment, j'avais mieux à faire avec mon travail mais je ne fermais pas non plus la porte aux rencontre.

''Je vous ai dit ça car j'avais juste envie d'être seul et du coup j'ai été malpoli envers vous et non pas une critique personnelle envers vous ou votre physique.''

Il semblait vouloir connaître mon orientation sexuelle mais j'avais trouvé le moyen de ne pas le lui dire. J'étais gay et je l'assumais. Mes amis eux le savaient très bien tout comme mes frères et sœur qui l'accepté très bien ce qui n'était pas le cas de mes parents qui eux ne l'acceptais pas ce qui m'importais peu.

Je pris une dernier gorgée de mon soda.

''Liam j'aimerais bien vous faire visiter mon duplex si vous êtes d'accord.''

Je l'invitais donc à me suivre pour lui faire visiter mon duplex. J'avais commencé par l'entrée. En entrant chez moi on se trouvais face à la cuisine tout équipée, petite mais fonctionnelle. Ensuite sur la gauche n entrant, il y avait l'espace de vie avec l'escalier pour monter à l'étage. Sur la gauche il y avait le coin de table pour les repas et au fond il y avait le salon avec le coin télé. Je montais en haut avec mes béquilles sans lui demander de l'aide car je n'en avait pas besoin pour le moment. Une fois là-haut on arrivait sur un espace bureau et rangement avec à droite une salle de bain avec baignoire et derrière les escaliers et la salle de bain une grande chambre qui était la mienne.



La visite était enfin terminé et je l'invitais à retourner dans le salon pour s'y asseoir et continuer de discuter encore un peu avant que Liam ne doivent rentrer chez lui.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Dim 9 Avr - 20:57



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Timothy & Liam

Thimothy voulut me faire  visiter son appartement ou son duplex devrais je dire.Je n'y voyait aucun  inconvénient même si cela me surpris un peu. J'étais là pour boire un verre, pas pour jouer au touriste. Mais cela semblait tellement lui faire plaisir que je lui suivit. Son habitation n'avait rien à voir avec la mienne, mais c'est pas mal. Il pris son rôle d'agent immobilier au sérieux, il de l'avenir dans ce métier si il change.

On finit la visite par sa chambre, était ce une coïncidence, ou une invitation? Je ne sais pas. Plus je passais de temps en ça compagnie, plus une voix au fond de moi me persuadait qu'il préférait les hommes. Lui même m'avait avouer vivre seul avec son chien, oui c'est pas indice,mais ses allusion son claire:

"Jolie chambre. Le lit est grand, il y a de la place, surtout pour une personne seule, on doit s'y perdre"

Je lâchait un petit rire, sincère et nerveux à la fois. J'étais chez lui, a lui de m'inviter de retourner au salon ou pas. Pour ma par la chambre me va bien. Quoique vu l'état de Tim, je sais pas si se serais une bonne idée, avec sa jambe dans le plâtre:

" Ca doit pas être génial les marches avec des béquilles. Pas trop dure ?"

J'avais fini ma boisson depuis un moment, l'heure avançait il est temps que je décolle. J'était toujours en tenue d'ambulancier. avec un sourire je lui dit:

" Faut que j'y aille c'est pas qu'il est tard, ais vous devez vous reposer, je dois prendre une douche, puis changer de fringue, ce fut sympa"

Je ne sais se qui me prit, mes je posa ma main sur sa joue, le fit tomber sur le canapé et me mit à l'embrasser fougueusement et fiévreusement. Je commençais à perdre le contrôle de la situation. Ma main descendit le long de son torse, jusqu’à sa ceinture. Je la lui défis, déboutonna le pantalon, ouvrit sa braguette. A travers le tissus je osais une des main sur ses attributs. Prêt à lui donnais du plaisir en le masturbant. Mais la je ressaisit et d'un bond je me relevait. Oui j'avais affreusement envie de lui, mais pas comme ça, pas sans qu'il soit d'accord:

" je suis désoler"

Oubliant  ma veste d'ambulancier sur son fauteuil, je m’enfuie en courant le laissant là. En arrivant chez moi, j'étais à bout se souffle:

" Hey Liam y t'arrive quoi là"

Je dévêti et alla prendre une douche bien froide.




MACFLY
6

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Jeu 13 Avr - 23:58

Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

Je lui avais gentiment proposé de lui faire une petite visite guidée personnelle ce que je ne fais que très rarement non pas que mon invité soit spécial juste que je n'invite pas grand monde chez moi à part mon patron et deux trois connaissances. Non pas que je n'aimais pas les gens mais juste je préférais voir les gens en extérieur car cela été plus conviviale.

Apparemment, il avait l'air d'avoir apprécié ce petit tour de chez moi et tant mieux car comme ça pourrais engager la conversation puis comme ça il pourrait en savoir plus sur moi et heureusement mon duplex était rangé comme toujours.

''En effet oui c'est grand dans mon lit et j'y dors seul oui enfin pas tout les jours car des fois ben...'' ricane. ''mon chien dort avec moi mais pas vraiment à l'occasion.''

Je l'avais invité à venir nous rendre de nouveau au salon pour être à nos aises puis terminer de boire nos verres. Nous nous étions assis dans le canapé on nous mettant face à face l'un de l'autre.

''Je confirme les béquilles c'est une vraie galère surtout avec les escaliers ce qui fait que je dors plus dans ma chambre mais dans le salon car atteindre mon lit m'est fatiguant mais comme je n'ai pas d'autre choix je fais avec bien malgré moi.''

Je le regardais toujours dans les yeux non pas en mode en drague mais plus en mode sympathie.

''Tu me déranges pas Liam tu peux rester si tu veux. Puis je me repose assez la journée vu que je ne sors presque pas. Je t'aurais bien proposé de dormir ici vu qu'il fait nuit mais je n'ai plus de place car je me vois mal dormir avec toi vu qu'on se connaît à peine.''

Je pensais qu'il allait prendre ses affaires et partir de chez moi pour rentrer chez lui se doucher sauf qu'au lieu de ça il s'était approché de moi pour me caresser la joue en m'embrassant sur la bouche fougueusement me laissant complètement surpris sans que je puisse réagir.

Je me contentais de prolonger le baiser ne sachant trop que faire en pensant qu'il en resterais là. Mais non Liam passait sa main sur mon torse en déboutonnant mon pantalon pour venir caresser mon sexe à travers mon boxer me laissant encore plus sans voix.

J'étais perdu car je ne comprenais pas vraiment ce à quoi il était en train de jouer avec moi. Une chose que je savais à coup sur c'est qu'il était gay et qu'apparemment je lui plaisais ce qui était flatteur mais ce n'était pas mon cas. Moi aussi j'étais gay mais je n'ai pas le genre à faire des plans d'un soir puis avec ma jambe ce n'étais pas très pratique pour ce genre de choses. J'étais un homme qui était à la recherche de quelque chose de sérieux et non d'un simple coup d'un soir et encore moins le genre à coucher le premier soir.

''Ce n'est rien Liam ne t'inquiète pas.''

Je lui vais dit ça alors que ce n'était pas rien, j'avais trouvé son geste un peu déplacer enfin pas pour le baiser mais pour le reste oui. Je ne rougissais pas mais j'étais extrêmement mal à l'aise et je m'efforcer de ne pas le lui montrer.

Je lui aurais bien dit de rester encore plus mais je n'en avais pas eu le temps. Je m'étais levé pour essayer au moins de le raccompagner mais il avait déjà pris ses jambes à son cou et en voulant rejoindre la porte j'étais tombé à terre n'ayant pas eu le temps de prendre mes béquilles pour prendre appuie.

Je me sentais seul et con à terre sur le sol. J'étais encore plus perdu par son geste et ne sachais que faire. Je finis par rejoindre le canapé pour me lever et m'asseoir dessus. Je me levais avec mes béquilles et parti fermer la porte d'entrée avant de revenir dans le salon et voir qu'il avait oublié sa veste que je pris pour aller la ranger dans mon salon sans raison aucune et pour tenter de la lui rendre.

Une fois dans le salon je décidais de me coucher pour dormir sans savoir que je ne dormirais pas. Je n'avais pas cesser de repenser à ce baiser qui je crois quoi bien m'avais émoustiller à l'inverse du reste qui m'avait un peu refroidis car il avait été trop vite.

Je ne comprenais pas pourquoi je repensais à ça en sachant que je venais juste de me séparé de mon ex que j'aimais encore et avec qui je pourrais me remettre encore n'arrivant pas à l'oublier. Je dois dire que c'était la première fois ou je pensais à quelqu'un d'autre depuis notre rupture et je dus me rendre à l'évidence, Liam ne m'étais pas indifférent, j'avais eu un faible pour lui.

Sa veste était près de moi et l'envie de dormir avec était-là mais j'avais décidé de ne pas le faire pour ne pas l'abîmer. J'avais fait comprendre à mon chien qu'il ne dormirait pas avec moi  ce soir ni dans le salon pour être seul.

Le lendemain, une fois que le soleil c'était levé et qu'il faisait jour, j'avais décidé de me lever pour prendre un petit déjeuner. J'avais voulu prendre une douche mais ma jambe m'avais bien fait comprendre que ça m'allait m'être difficile de monter à l'étage alors j'avais alors du faire un brin de toilette dans la salle de bain du bas et eu d'autres choix que de remettre les même vêtements que hier ce que je n'aimais pas trop mais je n'avais pas d'autre solution possible.

En retournant dans le salon je vis la veste de Liam et je me devais de la lui rendre sauf que je n'avais aucun moyen de le joindre alors je décidais d'appeler son entreprise pour connaître ses horaires de travail en expliquant que j'aurais juste voulu lui rendre sa veste qu'il avait oublié par mégarde dans un bar et non chez moi pour ne pas lui éviter des ennuis.

Maintenant que j'avais ses horaires en mains je pouvais organiser ma journée comme je le souhaitais sans pour autant oublier d'aller le rejoindre à sa sortie pour lui rendre sa veste mais surtout pour pouvoir discuter avec lui de ce fameux baiser dont je n'avais cesser de repenser encore et encore. Une fois l'heure de partir j'avais mit mes chaussures et j'étais parti à son travail à pied car mon taxi habituel n'était pas disponible. J'avais prévu le temps nécessaire pour arriver à l'heure et l'attendre sauf que j'avais mit plus de temps que prévu ayant du faire une pause à cause de ma jambe.

En arrivant près de son travail, je commençais à avoir froid alors je mis la veste de Liam sur mes épaules sans l'enfiler et comme Liam était déjà là prêt à partir je m'étais avançais vers lui en grelottant encore un peu.

''Bonsoir Liam, j'espère que tu va bien? Je suis juste venu te rapporter ta veste que tu as oublié chez moi hier en partant.''

J'étais bel et bien en face de lui. J'ôtais ma veste de mes épaules et la lui tendis en souriant sans lui montrer que j'avais froid. Je ne savais pas ce qui allait maintenant se passer mais une chose est sur je ne comptais pas en rester là et je comptais bien avoir mes réponses sur la soirée de la veille et ça peut importe le temps que ça prendra. Le mieux aurait été e l'inviter à manger n bout mais mon côté timide m'empêchait de le lui proposer à mon grand regret.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mer 19 Avr - 15:07



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Timothy & Liam


La nuit fus courte, j'avais passer une bonne partie de la nuit à repenser à la soirée, ce qui avait eu lieu, comment elle à évoluait et l'erreur que j'avais commise. Puis le  sommeil fis son œuvre et je fini par m'endormir. Le réveil fus dure et long, si bien que j'arrivais au travail un peu juste. vu mon état,mon collègue, Mac, pris la  décision de prendre le volant de l'ambulance

Après plusieurs café, j'étais au top de mes performance professionnel. Mais pour tout dire la journée ne fus pas super animée, calme je dirais dans mon secteur, c'est pas tout les jours que quelqu'un tombe d'une échelles, me taquinais Mac. Oui il sait mon attirance, mais ça ne le gène pas. Je lui est même racontais ma soirée d'hier, il n'avait rien dit, mais son regard e disait long,sérieux là tu as pas assurait;mais bref.

De retour à l'hôpital en fin de journée, je m'apprêtais à rentrer chez moi, sac de sport àla main et tenu d'ambulancier sur le dos.





Je vis arriver en béquilles Thimothy, cela me surpris. Que venait il faire ici. Arrivait ma hauteur il me tendit ma veste. il confirmais mes soupçon, elle était chez lui:

"Merci, tu aurais put appeler, quelqu'un serais venu la prendre, ou la déposer à l'accueil, falt pas que tu attende se soir"

Je l'observais un moment,personnellement je n'avais pas envie de reparler de ce qui avait eu lieu,on a faillit, il n'y rien eu okay. e toutes façon entre lui c'est mort, je le sait, je ne correspond pas ses critère, il fut claire la dessus:

" Tu as l'air d'avoir froid, tu devrais rentrer avant de prendre froid. je 't'inviterais bien chez moi à prendre un café ou te raccompagner, mais je pense qu'il vaut mieux que soit un de mes collègue."

Je lui fit un petit et regardait qui était libre pour s'occuper de lui, je vis alors Alexandra une recrue nouvellement arriver,d'u hochement du menton,je désigna à Timo, la jeune femme:

"Attend là,je vais lui demandait"

Quelques chose me retint sur place...

 


MACFLY
6

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mer 19 Avr - 23:12

Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam

J'avais réussi à me rendre tant bien que mal au travail de Liam à la fin de sa journée en ayant pu obtenir son heure de fin et je remerciais la personne qui m'avait donné ces infos.

La journée avait dure et rude car très longue mais j'avais tenu bon sans craquer ou mettre sa veste en moi. Malgré que cela soit difficile car elle y était imprégné de son odeur.

J'avais toute la journée pensé à ces retrouvailles en me demandant comme il allait réagir en me voyant arrivé à son travail qui était une première car hormis mes amis je n'allais jamais au travail des gens pour ne pas les déranger ni rentrer dans leur intimité car cela ne me regarder pas sauf que là je devais m'y rendre pour lui rendre sa veste mais je crois qu'au fond de moi c'était plus un prétexte me permettant de lui rendre visite pour le revoir à nouveau.

Je m'étais avançais dans l'entrée de la cour en sa direction en ayant ôté sa veste que je lui avais rendu en étant maintenant gelé mais peu importe il était là devant moi.

''Je tenais vraiment à te la remettre en main propre car tu dois ça fait partie de ton travail et tu dois sûrement y avoir des choses importantes alors j'ai appelé ici pour connaître tes horaires et te trouver pour te la rendre.''

Par chance il ne m'avait pas rejeté même si les événements de la veille n'aidait mais moi je m'en fichais car je comptais bien repartir avec lui et même si j'étais stressé à l'idée de lui proposer quoi ce soit je devais vaincre ma peur et me jeter dans le bain.

''C'est gentil mais ne te fatigue pas pour ça je vais me débrouiller.''

Mais quel con je ne lui avais rien dit et je devais me lancer.  Faut dire que j'avais la trouille qu'il me rejette et qu'il ne veuille pas de moi pris alors mon courage à deux mains en m'avançant vers lui et je vu que nous n'étions que tout les deux. Et j'eus raison car il allait demander à une de ses collègues de me raccompagner chez moi à mon grand désarroi.

''Liam si j'ai attendu si que tu finisses ta journée ce n'était pas que pour te rendre ta veste mais parce qu'en fait...''

J'avais très envie de l'inviter mais face à lui je perdis tout mes moyens malgré moi en sachant que je n'avais rien préparé mais que je voulais vraiment lui demander. Mais comme c'était une soirée spéciale, j'avais prévue le coup niveau tenue vestimentaire espérant que ça lui plaise et que ça ne soit pas too much, pour cette raison là que je n'avait pas mit de chemise avec mon costume.



''J'aimerais savoir si tu accepterais de venir dîner en ma compagnie en oubliant ce qu'il s'est passé hier.''

Ça y est je lui avait enfin dit mais à l'intérieur de moi je me sens mal à l'idée d'entendre sa réponse et j'espérais qu'il me réponde rapidement avant que je ne fasse un malaise.


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Mar 25 Avr - 10:33



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Timothy & Liam


Allait manger lui et moi, oubliant ce qui avait eu lieu hier. Oui mais dans quel but. Je n'était pas sûr de vouloir le suivre, les choses son claire pourtant entre lui et moi, mais il cherche quoi, a ce ne plus rien comprendre:

" Chez toi, chez moi? Dans un lieu public"

Selon sa réponse, je serais si il veut d'un truc plus amicale ou si il veut un truc plus intime, parler sérieusement en tête peut être éclaircir mon dérapage d'hier soir, sauf que moi j'aimerais vraiment éviter cela. Oui j'avais eu envie de lui hier. on aurait put vraiment profiter l'un de l'autre. Mais coucher avec lui serait une erreur:

" Si c'est pour parler d'hier soir, oublie, j'y tient pas du tout. Et surtout pas dans un lieu public. Écoute hier j'ai vraiment eu envie de le faire avec toi. Et quand je t'ai embrasser, j'étais sur qu'on le ferait toi et moi et j'en avais grave envie. Mais je m'excuse je me suis laisser emporter. Tu fus très clair à l'hôpital"

Je me diriger vers l'intérieur du garage à ambulance afin de lui appeler un taxi ou trouver quelqu'un pour le raccompagner, je ne tenais à le faire,revenir chez lui, n'est pas une bonne idée. Je le fixais du regard afin de donner plus de poids à ce que j'essayais de lui faire comprendre. Je ne suis pas son style, ça je l'ai bien compris, de plus avec sa jambe dans le plâtre je n'aillais pas insister, il a d'autre idée en tête:

" Manger ensemble. J'ai pas pour habitude de faire amis/ amis avec mes patients. Oui j'ai garder le contacte avec certaines personne, oui j'ai eu quelques liaisons... Je ne suis pas un saint. Quand je vais manger avec quelqu'un qui n'est pas on collègue, c'est bien souvent parce que je sait que je ne finirais pas la soirée et passerais pas la nuit seul. Avec toi ça n'arrivera pas donc, je décline ton offre,mieux vaut qu'on en reste là"

Je lui mentais ouvertement, je saurais dire si ce voyais ou pas. Bien souvent je me retrouve seul chez moi. Je voulais qui me voit comme un type qui ne pense qu'a ça, histoire qu'il n'insiste pas se disant que au final je n'en valais pas le coup. Sauf que je sentais ma résolution à ne plus avoir de-contacte d'aucune sorte avec lui faiblir au fil du temps qu'il passe. Pour une fois que quelqu'un me plaît vraiment, lui je ne lui convient as, c'est bien ma veine. pourvu que ca lui suffit et qu'il en reste là, car s'il insiste je sent que je vais accepter d'aller là où il veut et faire ce qu'il veut même parler de la pluie et du beau temps.


 


MACFLY
6

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Jeu 27 Avr - 23:32

Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam



Je venais de l'inviter à venir manger avec moi à ma grande surprise au vu de ma timidité. Je ne savais pas s'il allait accepté ou non mais je ferais tout pour qu'il me dise oui qui à le convaincre. Peut importe ce qui avait eu lieu hier, je voulais vraiment dîner avec lui simplement pour passer du temps en sa compagnie.

''Je pensais plus à un lieu public et voir avec toi ce que tu aimerais manger.''

Il ne semblait pas être contre mon invitation et je m'en réjouissais d'avance mais je ne lui montrais pas. C'était un bon point mais ce n'était pas tout et j'avais encore beaucoup à faire de mon côté mais j'étais plus que d'attaque à le faire dire oui.

''Je ne compte pas te parler de ce qu'il s'est passé hier, je veux passer du temps avec toi. Hier, j'ai très bien compris ce que tu voulais faire et que tu ne pensais pas à mal mais je t'aurais gentiment repoussé simplement parce que je ne suis pas le genre de personne à coucher le premier soir et je ne dirais pas avec n'importe qui car tu n'es pas n'importe qui Liam. Je suis juste une personne qui a besoin de prendre son temps sans se précipiter.''

Je le vis repartir à l'intérieur sans doute pour me trouver quelqu'un pour me reconduire chez moi ce que je ne voulais pas et je ne comptais pas le laisser faire, je n'abandonnerais pas aussi facilement ça il pouvait me croire. Je n'avais pas fait tout ce chemin pour rentrer seul. Je pris une grande inspiration et je le regardais droit dans les yeux pour bien me faire comprendre.

''Je veux que tu te joignes à moi et j'insiste même. Ta relation avec tes patients je m'en fiche, c'est ta vie privée. Sache que si tu veux sortir avec moi juste pour qu'on couche ensemble alors oublie direct car avec ma jambe je ne suis pas en état. Mais si au contraire tu veux me donner ma chance à moi un pauvre petit vendeur parmi tant d'autre alors tu peux compter sur moi.''

Je ne connaissais pas ses intentions mais peu importe je venais d'être clair avec lui et pour le coup je ne lui avait pas menti. Les choses s'annonçaient mal parti pour moi vu qu'il venait de décliner mon invitation mais je n'avais pas encore dit mon dernier mot. Je devais absolument trouver un moyen de changer la donne à mon avantage car Liam me plaisait mais ça ne je ne pouvais pas lui avouer surtout sur son lieu de travail car j'aurais trop peur qu'il m rejette devant tout ces collègues de travail. Je voulais le supplier de m'accompagner en acceptant d'aller dîner là ou il le voudrait et pour accompagner mes gestes à mes paroles je me baissais pour me mettre à genoux tant bien que mal sans montrer la douleur immense que je ressentais mais qu'il devait sûrement apercevoir. Je lui pris les mains et le regarder droit dans les yeux

''S'il te plaît Liam accepte mon invitation à dîner. Je ne sais pas de quoi la soirée sera faite mais ce que je sais c'est que je veux en passer une partie en ta compagnie. Je crois bien que je commence vraiment à m'attacher à toi alors Liam fait moi le plaisir de venir dîner avec moi.''

♡ ♡ ♡
MACFLY


Dernière édition par Timothy Dorval le Jeu 4 Mai - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Carter
AMBULANCIER
AMBULANCIER
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 27
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Jeu 4 Mai - 16:28



Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Timothy & Liam

Je n'avait pas envie de dîner en ville se soir, je veux juste rentrer chez moi, manger un truc vite fait, une bière, me caler devant la télé, puis une bonne douche et au lit. La journée avait pas était des plus éprouvante, mais voilà quoi y a des moments ou on veut pas bouger. Mais il insistait vraiment. Puis je suis pas à son service n'ont plus, le fait qu'il débarque à mon boulot se renseignant sur mes horaires, me donnait l'impression d'être sous surveillance:

" Écoute, soit sympa n'insiste pas. J'ai juste envie de rentrer et me caler. J'ai compris parfaitement t'inquiète pas. Tu me l'as dit à l'hôpital je ne suis pas  ton genre. De plus je ne suis le genre de type qui couche, juste pour le sexe, si je couche c'est que je compte allait plus loin"

Sans le laisser répondre je tournais les talons,puis revenant sur mes pas,je regardais sa jambe, puis droit dans les yeux:

"Recontacte moi quand tu n'aura plus ta jambe dans le plâtre."

Je lui fis un sourire et partie, je ferais de ma soirée ce que j'avais prévu, ni plus, ni moins.

--------------------------------------UN MOIS PLUS TARD-----------------------------------------

J'avais était invité à l'anniversaire d'un pote du travail, a fond  dans tout c'est qui est musical. Je sais qu'il à déjà une belle collection de vieux vinyle de quarante cinq tour. Je connaissais ses goût et ce qu'il avait. Je me dit donc que je lui payerais un ou deux disque pour compléter ce qu'il à déjà.

Je me rendis donc chez le disquaire que je connaissais l'emplacement. En entrant dans le magasin, je me souvins que c'est ici que travaille Timothy Dorval et que notre histoire, si je puis dire, avait commencée ici. Depuis ce fameux soir ou il m'a invité et ou j'ai déclinais, je ne l'avais jamais revue. Je pense qu'il n'avait pas dû apprécier, je le vie sortir de l'arrière boutique et avance vers moi sans relever la tête, il ne pas reconnut. Il n'avait plus sa jambe dans le plâtre.

Mais quand il e vit, son expression changea, je ne savais si il était heureux ou pas, en riant je lui dit:

" Tu as plus ton plâtre super, tu m'as pas rappeler"

Je regardais autour le magasin était vide, pas un chat, ni de bruit juste lui et moi, alors je tentais ma chance, je passais rapidement une de mes mains derrière sa tête dans ses cheveux et vint l'embrasser sur la bouche:

" J'avais trop envie de ça et de bien plus"






MACFLY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Dorval
DISQUAIRE
DISQUAIRE
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/12/2016
Age : 30
Localisation : Mont-Azur

Feuille de personage
Mes rps:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   Ven 5 Mai - 1:07

Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur
feat. Tomothy & Liam



J'avais tenté le tout pour le tout afin qu'il accepte de me suivre au restaurant en acceptant mon invitation. Je la supplier en me mettant même à genoux sans lui faire état de ma souffrance. Mais à mon grand désespoir il avait refusé mais laissant la comme un con. Cela me déplu fortement mais je pris la décision de ne rien laisser paraître.  

''J'ai dis ça à l'hôpital oui car je ne suis pas un homme facile qui couche à tout va. Puis on venait juste de se rencontrer. Si tu m'aurais laissé du temps et que tu aurais compris tu aurais vu que les choses ont changé. Si tu ne m'intéressais pas je ne serais jamais venu te voir ici et ta veste je te l'aurais rendu autrement mais ne t'inquiète pas j'ai compris Liam.''

Non mais il ne manquait vraiment pas de culot pour oser me dire ça. J'étais à la fois fou de rage et aux bord des larmes. Malgré tout je restais droit sans ne montrer aucun sentiment.

''Ok j'y penserais.''

S'il croit que je vais le rappeler alors là il peut se brosser et encore là je reste poli. Je répondis à son sourire par un simple sourire tout ce qu'il il y a de plus naturel. Je me levais et lui tourna le dos pour repartir chez moi sans accepté d'aide de sa part.

Je rentrais enfin chez moi et avec mes seuls jambes et ma jambes dans le plâtre. Une fois chez moi je me jeta dans le canapé pour pleurer pendant une bonne heure car j'avais eu le cœur brisé par un homme et ça faisais mal. J'avais ensuite regagné mon lit sans manger pour ne pas réussir à dormir de la nuit.

--------------------------------------un mois plus tard-----------------------------------------


J'avais repris le travail depuis environ trois  semaines en ayant gardé mes béquilles car mon travail me manquait terriblement. Ce jour-là j'avais fait l'ouverture et mon patron m'avait laissé gérer seule la boutique car il devait s'absenter pour des raisons personnelles mais aussi parce que je n'avais plus mes béquilles depuis 10 jours.

La matinée s'était plutôt bien passée, les clients avait été peu nombreux mais très agréable et avec qui j'avais pu passer le temps. En plus j'y avais même revu un ami à moi de longue date venu me rendre visite et avec qui j'avais déjeuner.

J'avais repris le travail à 14h sans que je puisse imaginer une seule seconde ce qui allait se passer. Alors que je venais de sortir de la réserve, je vis Liam Carter qui entrait dans la boutique et qui vint en ma direction me prenant de court. Lla preuve mon expression se figea ne sachant laquelle je devais adopter.

''Le plâtre je,l'ai enlevé il y a deux jours et je n'ai pas encore eu le temps pour t'appeler. ''

Si j'avais voulu l'appeler il y a bien longtemps que je l'aurais fait mais vu comment il m'avait parlé l'autre fois, le message avait été bien clair. Sans que j'ai le temps de dire quoi que ce soit de plus ou même d'agir il vint poser une de ses mains sur mon cou pour m'embrasser sur la bouche. Complètement surpris, je le laissais faire ne sachant trop que faire avant de me reculer un peu pour venir me mettre derrière le comptoir.

''Je vois ça mais tu peux m'expliquer pourquoi tu as fait ça? Tu arrives dans mon magasin et sans même un bonjour tu m'embrasses, tu m'as pris pour qui? Un homme facile? Sache que je n'en suis pas un. Puis tu sais je t'avais oublié.''

Bon je venais de lui mentir car je ne l'avais pas du tout oublié, j'aurais aimé mais je n'y arriverais pas. Liam était toujours présent dans mes pensées mais malgré tout je lui en voulais terriblement pour ce qu'il m'avait fait l'autre soir car ce soir-là, j'avais eu le cœur brisé.

''Tu ne peux pas débarquer comme ça et m'embrasser l'air de rien. Oublie pas que l'autre fois quand je suis venu te rendre ta veste tu m'as renvoyer chez moi alors que j'avais fait le voyage jusque là-bas rien que pour te voir et passer du temps avec toi parce que tu me plaisais beaucoup. Là je ne plus dire que ce soit le cas car tu m'as dit de ne t'appeler que lorsque je n'aurais plus mon plâtre que je n'ai plus et tu me le rappelle bien en disant que comme je l'ai plus j'aurais pu t'appeler. Juste une chose je marche encore avec mes béquilles de temps en temps pour pas que ça soit un problème pour toi.''

S'il croyait qu'il allait s'en tirer aussi facilement alors là il pouvait rêver. Le coup qu'il m'avait fait pour ma jambe dans le plâtre m'était resté au travers de la gorge et je n'oublierais pas ce coup aussi facilement. Je refis le tout du comptoir pour mettre face à lui en gardant une distance de sécurité de baiser.

''Bon Liam, j'ai besoin avant toute chose de savoir ce que tu cherches à faire avec moi car j'avoue que la je suis perdu. Si tu veux coucher avec moi le premier soir comme on dit ben c'est raté car je ne couche pas sur demande sauf si je suis en couple.''

S'il voulait vraiment sortir avec moi, il devrait  mettre les bouchés doubles et me le prouver que j'en ai la preuve mais ça c'était à lui et à lui seul de faire les choses car pour le moment il n'était pas encore trop tard mais il devrait agir vite. La balle était dans son camp.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme quoi les échelles ne portent pas toujours malheur ~ Timothy et Liam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme quoi, en faisant du shopping on apprends des choses... [PV: mon Akari-chan à moi !]
» Comme quoi, la peinture a aussi du bon [PV Masaki]
» Les Limbes, ou, comme quoi, faire des erreurs peuvent engendrer de mauvaises surprises [PV]
» comme quoi...une vie de voleur...c'est pas si cool...[pv]
» Comme quoi, les Corbeaux ne sont pas toujours des Volatils [ Corbeau & Zephy' ][FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'internat A. Harper  :: Zone Rpg :: La ville ~ Mont Azur :: Quartier Pierre de Coubertin-
Sauter vers: